LA CITÉ ROSE mardi, Mar 26 2013 


LA CITÉ ROSE.

Publicités

LA CITÉ ROSE mardi, Mar 26 2013 


                                              PARCE QU’IL NE FAUT JAMAIS S’ARRÊTER DE RÊVER!

 

LA CITÉ ROSE

LA CITÉ ROSE

 

LA CITÉ ROSE,est une comédie dramatique de 1h37minutes de pur bonheur,qui traite de la réalité des habitants et de leurs familles dans la cité.L’accent est mis sur les rêves et l’espoir,ce film parle d’amour,de solidarité,d’amitié,de famille…Il a réussi à mettre l’accent sur un sujet où les médias et la politique peinent!

C’est en déconstruisant les préjugés qu’il offre une vision contrastée de la cité en banlieue.

Ce film dépeint une réalité ,il est question de l’humain.

Ce film vous promet un moment très agréable avec des personnages attachants,sans oublier

les répliques bien comme il le faut,sans des : »mais-où-est-donc-or-ni-car »de négation,ce sera plutôt -« jsaispas » au lieu de « je ne sais pas »….

C’est caméra à l’épaule que le réalisateur Julien Abraham,décide de tourner son premier long métrage,LA CITÉ ROSE,afin de mieux s’adapter au jeu des acteurs pour la plupart débutants,en leur laissant une grande liberté et ainsi garder cette crédibilité ressentie dans son film.

LA CITÉ ROSE,porte le nom d’un quartier de la ville de Pierrefitte-sur-Seine,en Seine-Saint-Denis,où se déroule l’histoire :

Azize Abdoulaye Diabaté,interprète le héros Mitraillette,12 ans qui vit avec sa mère dans une cité de la banlieue parisienne.Élevé seul par sa mère,il n’aurait pour rien au monde voulu grandir ailleurs…..

Suite à un Pari avec son meilleur ami,il décide de conquérir océane la plus jolie de la classe.

Ce qui le conduit à Roland Garros….

Ce jeune acteur a lui même grandit à LA CITÉ ROSE,l’attachement au lieu dont il parle dans le film n’est donc pas feint.

Julien Abraham se rappelle :

« Quad Azize Abdoulaye Diabaté,jouait la comédie,il se plaçait dans le « décor »du film,là même où il habite toujours aujourd’hui,il évoluait dans un univers où il se sentait chez lui.

le caterirng du tournage a été géré par les mères de famille de la cité ».

AZIZE ET JULIEN ABRAHAM"FACE AU FILM"

AZIZE
ET
JULIEN ABRAHAM
« FACE AU FILM »
CINÉ+

Julien Abraham :

-« L ‘IDÉE ÉTAIT DE CAPTER UN MAXIMUM DE CHOSES,CE QUI IMPLIQUAIT QUE LE CADREUR DEVAIT ÊTRE CONSTAMMENT À L’AFFÛT.LES MARQUES AU SOL NE SONT PAS TOUJOURS RESPECTÉES ET,SURTOUT,L’IMPROVISATION DANS LE TEXTE EST MA PHILOSOPHIE.JE LAISSAIS UNE GRANDE LIBERTÉ AUX ACTEURS POUR QU’ILS N’AIENT PAS L’IMPRESSION DE RÉCITER ARTIFICIELLEMENT UN POÈME « !

-« NOUS AVONS TRAVAILLÉS EN ATELIER THÉATRE PENDANT TROIS MOIS AVANT LE TOURNAGE.

C’ÉTAIT UN VRAI LUXE QUE MON PRODUCTEUR NICOLAS BLANC M’A ACCORDÉ.

JE ME SUIS DIRECTEMENT INSPIRÉ DE LA MÉTHODE DE TRAVAIL UTILISÉ DE LA CITÉ DES DIEUX.

DU COUP, UNE GRANDE COMPLICITÉ S’EST INSTAURÉE ENTRE NOUS ET,QUAND JE DISAIS

« ACTION »,LES JEUNES COMÉDIENS N’AVAIENT PAS LE SENTIMENT D’ÊTRE DEVANT UNE CAMÉRA,MAIS AVEC UN GROUPE D’AMIS AVEC QUI ILS S’AMUSAIENT.

Quelle aubaine pour ces superbes jeunes acteurs,qui n’ont d’ailleurs pas hésité à le faire en apportant quelques modifications au scénario,puisqu’il est vrai ce sont des bouts de vie de chacun d’entre eux!

Un film comme jamais on en a vu auparavant qui je l’espère retiendra l’attention des sociologues,politiciens et autres faces à ces réalités dans la cité en banlieues parisiennes,où l’espoir et le rêve résistent!

La bande originale du film la cité rose,est composée de morceaux écrits par des références du Rap français :

Julien Abraham :

-« LA MUSIQUE EST SI IMPORTANTE POUR MOI QUE L’UN DES COPRODUCTEURS

KWAMI ABIDONOU M’A PROPOSÉ DE FAIRE COMPOSER UNE BANDE ORIGINALE INSPIRÉE,IL A CONVAINCU DES ARTISTES MAJEURS TELS QUE  SOPRANO,YOUSSOUPHA,SEXION D’ASSAUT,QUI EMBALLÉS PAR LE FILM ET LE MESSAGE QU’IL VÉHICULE,ONT COMPOSÉ DES MORCEAUX « ORIGINAUX ».

 

Interviews par Cristalle de la bruyère de l’acteur DIOUC KOMA

 

DIOUC KOMA

DIOUC KOMA

Dioucounda,dit Diouc Koma est né à Bamako,au Mali.

Diouc est acteur et scénariste,il a suivi sa formation au Conservatoire du 10ème arrondissement de Paris.

Jeune acteur de talent,ses expériences professionnelles sont multiples et riches,un beau parcours qui est loin d’être achevé .

CRISTALLE :

-Parle nous de toi ?

DIOUC :

-Je suis acteur et scénariste pour LA CITÉ ROSE,qui sort le 27 mars 2013.

 

CRISTALLE :

-Comment à commencer cette aventure?

DIOUC :

-Au départ c’était un projet de série,qui est devenu un film cinéma,ce qui est plus simple pour parler des jeunes et des familles en cité.

 

CRISTALLE :

-Combien d’acteurs et qui sont-ils dans LA CITÉ ROSE?

Diouc :

Il y a trois acteurs principaux  :

-Azize Abdoulaye Diabaté (Mitraillette)

-Idrissa Diabaté (Isma)

-Ibrahim koma (Djibril)……

 

CRISTALLE :

-Ce film est-il inspiré d’une histoire vraie?

Diouc :

-Non,par contre ce sont des bouts de vie de chacun des auteurs qui ont alimentés le film.

 

CRISTALLE :

-Pourquoi irions-nous voir LA CITÉ ROSE plus qu’un autre film?

DIOUC :

-C’est la première fois que l’on parle des habitants des quartiers de cette manière en mettant

l’accent sur l’espoir et le rêve.

 

CRISTALLE :

-Où est-il projeté ?

DIOUC :

Le film LA CITÉ ROSE sera projeté dans toute la France.

 

 

 

CRISTALLE :

-Qui a écrit cette histoire?

DIOUC :

-Le scénario,dialogue,adaptation par :

Zackarya DK (c’est sous cet autre nom qu’écrit Diouc)

Jimmy Laporal-Tresor

Julien Abraham

 

CRISTALLE :

-Ton conseil aux jeunes de la diaspora qui voudraient exercer ce métier ô combien difficile d’acteur?

DIOUC :

-De croire en soi,de suivre avant tout des cours de théatre.

 

CRISTALLE :

-Ton mot de la fin?

DIOUC :

-LA CITÉ ROSE, est un film générationnel qu’il ne faut louper sous aucun prétexte!

 

 

CRISTALLE DE LA BRUYÈRE

PARIS